vendredi 29 avril 2016

Véridique, mon vieux


A la sortie des bureaux.
L'homme s'arrête. Il réfléchit. Il réfléchit longtemps. Immobile.
Il se gratte le nez, l'oreille.
Il secoue la tête, et reprend sa marche.
Quelques pas plus loin, il pète.
Un gros pet, sonore.
Aussitôt, il fait demi-tour.
Revient sur ses pas.
Retourne au boulot.
Chier.
Le genre de truc qui, sinon, pourrait vous gâcher le week-end.